« Countryman » – un court-métrage réalisé par le journaliste Hassanein Khazaal, ancien de la MDJ, pour dénoncer la violence de la répression en Irak

Un poème palestinien dit: « Je suis de là-bas. Je suis d’ici. Et je ne suis ni là-bas, ni ici. » C’est exactement ça; quand tu vis dans une belle ville comme Paris, et que tu vois la situation horrible dans laquelle se trouve la ville d’où tu viens. J’ai fait ce film après avoir suivi inlassablement, pendant un mois, sur les chaînes de télévision et les vidéos en ligne, la situation en Irak. Car même quand je sors, quand je vois des amis, je ne parle que d’une chose : « Tu as vu ce qui se passe? La situation là-bas? En Irak? ». Partout où je vais, je porte mon pays avec moi. C’est l’idée de ce film…

Hassanein Khazaal, auteur du film

En sept semaines de révolte en Irak, il y a eu plus de 330 morts, avec environ 15.000 blessés.

Les jeunes Irakiens revendiquent l’accès à l’emploi, l’égalité sociale et la fin du régime politique totalement corrompu selon eux.

La plupart des personnes tuées ont été abattues à balles réelles, d’autres ont subi des blessures mortelles causées par des grenades lacrymogènes tirées à bout portant sur les manifestants.

En outre, des canons à eau ont été utilisés, pulvérisant de l’eau bouillante selon les informations fournies par les manifestants.

Il n’y a pas que la jeunesse de Bagdad qui se soulève en Irak, la ville pétrolière de Bassorah a réduit sa production de 50% suite au mouvement de protestation dans la ville. 

Pour mieux comprendre la situation actuelle en Irak, voici une série de reportages traitant de la révolte irakienne.