Articles

GUINÉE CONAKRY – Alpha Condé, «le soleil des incompétences» brille dans le ciel africain

De la politique à l’écriture ! Si la politique est un terrain qui donne la part belle au médiocre et à l’incompétence, l’écriture quant à elle, impose des valeurs et des savoirs: savoir faire, savoir être, savoir savant… C’est à cette seconde catégorie que souhaite appartenir le président de Guinée Conakry, Alpha Condé. 

Mais la noblesse de l’écriture semble très loin de l’écrivain Alpha Condé. D’où le titre de son livre qui est un tel plagiat, que les réseaux sociaux s’en sont moqués allègrement jusqu’à le tourner en dérision. Plutot que de créer, il copie.  

“Une certaine idée de l’Afrique » par Alpha Condé

Édité par l’Harmattan Guinée, “Une certaine idée de l’Afrique » a été dédicacé par le président guinéen vendredi 11 septembre 2020 à Conakry. Pourtant, ce livre aurait du avoir un autre titre : « Une certaine idée de la Guinée ».

C’est sous ce nom qu’il avait présenté son livre la première fois. Mais l’appétit du chef de l’Etat guinéen pour le prestige l’a surement poussé à voir ses positions à la hausse, passant d’un livre ambitieux sur la Guinée à l’Afrique toute entière ! 

Ce titre a déclenché des réactions très violentes sur les réseaux sociaux. Moqueries et accusations de plagiat ont fusé. Et pour cause. Julian Jackson avait raconté l’épopée du Général Charles De Gaulle dans son libre best-seller « Une certaine idée de la France » traduit de l’anglais par Marie-Anne de Béru. 

Par ce copiage conforme des titres, dont la seule différence est le nom des lieux (France pour l’un, Guinée ou Afrique pour l’autre), la personnalité et l’incompétence d’Alpha Condé se présente sous sa forme authentique et brute : s’approprier le géni des autres et s’en gargariser.

Alpha Condé, « le soleil des incompétences » qui brille en Guinée Conakry

Par la conformité des titres de ces livres que nous ne comparerons pas, il y a queqlues évidences. Si le premier est bien une invention qui montre le talent, la valeur ou l’inspiration de son auteur, alors le second met en lumière la notion de simple plagiat.

Qu’est ce qu’un plagiaire ? Le plagiaire est quelqu’un qui, dans le domaine artistique ou littéraire, donne pour sien ce qu’il a pris à l’œuvre d’un autre.


Le plagiat est souvent assimilé à un vol immatériel.


Le plagiat est ce qui est emprunté, copié, démarqué, autrement dit le plagiaire est celui qui s’approprie indûment ou frauduleusement tout ou en partie d’une œuvre littéraire, technique, artistique. Certains étendent ceci par extension à un style, des idées ou des faits.

Qu’est-ce que le plagiat ? Le plagiat est une faute d’ordre moral, civil ou commercial, qui peut être sanctionné au pénal. Cela  consiste à copier un auteur ou accaparer l’œuvre d’un créateur dans le domaine des arts sans le citer ou le dire, ainsi qu’à fortement s’inspirer d’un modèle que l’on omet, délibérément ou par négligence, de désigner. Il est souvent assimilé à un vol immatériel.

Le plus important est de différencier l’écrivain du plagiaire.

L’arme des écrivains est la plume, la plume fait coulé l’ancre et enferme le réel entre des mots. C’est à la fois artistique et méticuleux. La censure qui guette démontre bien l’importance des mots. L’écrivain en joue, l’écrivain en donne un sens.

Mais le plagiaire quant à lui n’est pas un écrivain, au contraire. C’est un farceur (au sens médiocre du mot), qui reprend à droite et à gauche, au gré du vent, et se fait passer pour ce qu’il n’est pas et ne saura jamais être. Ce désormais président écrivain, ou plutot ce président plagiaire, qui a fait coulé du sang et des larmes à son peuple, lui qui favorise les armes à l’encre, la propagande à la plume, la censure aux idées, la dictature à la démocratie, fait de lui ce qu’il tente de nous cacher : un simple plagiaire, rien de plus.

Bien sur le climat politique instable lui demande de réassoir constamment son autorité, d’où une tentative de légitimité ou de respectabilité par son livre… Pari raté. Rien qu’au plagiat du titre, on devine à quel loustic on a à faire.  

D’autres articles