Kabila, lâché par ses pairs africains?

[République Démocratique du Congo] Kabila fait partie de ces chefs d’Etats les plus maudits par leur peuple. Mais, comme un roseau qui plie, aucun vent n’a eu raison de l’autocrate. Depuis dix-sept ans, il défie la démocratie, chahute son peuple et snobe la communauté internationale. Mais, pour l’heure, c’est comme si ses pairs africains auraient décidé de le laisser sur le bord de la route.

Le prince, la métisse et le panda : Les bons contes font les bons comptes !

[Billet d’Humeur] Même si vous faites mine de nier, vous préférez les contes de fée aux horreurs de vos petits matins pâteux, faits de croissants trop mous et de café réchauffé. Du coup, je crois pouvoir sortir les exilés de leur impasse. Voici comment.

Smartphone et migrations, les enjeux d’une nouvelle « boussole »

[Smartphone et Migration] Il y a désormais l’idée d’un réfugié connecté. Figure de la dépossession, ils ont pourtant tous un smartphone entre les mains. Depuis leur pays d’origine où ils se renseignent sur les passeurs et les moyens d’arriver à destination, jusqu’à la fin du voyage où le téléphone devient un lien avec le pays quitté, le smartphone est l’accompagnateur de tout périple…

PM390047 : Rencontre avec Taina Tervonen

[ENTRETIEN] Le 22 et 23 mai 2018 se tiendra la conférence “Migrobjet” à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales. La colloque va se pencher sur le traitement de l’image médiatique de la figure du migrant et la manière dont les constructions des discours et leurs représentations sont établies. Parmi d’autres intervenants, Taina Tervonen,  journaliste du journal en ligne “Les Jours”, va s’exprimer sur son travail d’enquête à la recherche du propriétaire du téléphone portable retrouvé dans la mer : PM390047. La journaliste se penche sur la question de l’identification des victimes noyées. Nous sommes allés à sa rencontre.

Hors-jeux politique

[LIBERTÉ D’EXPRESSION] Depuis tout petit, j’aime le football. Je suis supporteur du club de football de Fenerbahçe. C’est peut-être mon seul point commun avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. 

/par

Le déménagement de la salle de presse de l’Elysée ne fait pas l’unanimité

[JOURNALISME EN FRANCE] Depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron n’a de cesse de bouleverser les codes médiatiques présidentiels. Jusqu’ici habitués à évoluer dans la cour du Palais de l’Elysée, les accrédités vont voir leur quotidien désormais modifié. Evolution d’une stratégie de communication ou mise à distance dans le rapport de confiance, les avis divergent concernant cette volonté de déménager la salle de presse. 

Les partenaires de la Maison des journalistes

Découvrez nos vidéos

Discours d'un représentant de Forbidden Stories lors de l'événement pour la Liberté de la Presse sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris. Forbidden Stories continue les enquêtes des journalistes tués pour la Liberté d'informer.

Publiée par Maison des journalistes MDJ sur jeudi 3 mai 2018

L‘Oeil de la Maison des Journalistes

Au nom de la liberté de la presse et de la liberté d’expression au sens large, la Maison des journalistes – MDJ – accueille et accompagne, des professionnels des médias en exil en France depuis 2002. L’Oeil de la Maison des Journalistes est leur magazine sur le web.

«La MDJ représente une sorte de baromètre de la situation de la presse dans le monde. Dans ce lieu unique au monde se côtoient des hommes et des femmes de nationalités, de cultures et de trajectoires différentes. Au-delà de cette diversité, tous ces journalistes ont en commun l’expérience de l’exil et de la répression au nom de la liberté d’expression. La MDJ les aide à se reconstruire et soutient leur mobilisation en faveur de la liberté de la presse et de la liberté d’informer».