Articles

Libye : une première réunion pour les deux parlements rivaux

[Par Sirine AMARI]

Selon la télévision libyenne, les présidents des deux parlements rivaux de la Libye se sont rencontrés pour la première fois.

Une première réunion pour les deux parlements rivaux (source: libyaakhbar.com)

Une première réunion pour les deux parlements rivaux (source: libyaakhbar.com)

Agila Salah, du Palais des Congrès de renommée internationale dans la ville orientale de Tobrouk, et Nouri Abusahmen, du Congrès national général basé à Tripoli, se sont entretenus à Malte. 

La réunion à Malte entre les deux hommes a porté sur les discussions à Rome dans lesquelles les puissances mondiales ont exhorté les factions belligérantes de la Libye à cesser les combats et à se soutenir à travers un gouvernement d’union.

Mais la signature attendue d’un plan de l’ONU pour un gouvernement d’unité nationale a été reportée jusqu’au jeudi 17 décembre.

M.Salah a plaidé pour plus de temps, avertissant que « agissant avec hâte conduirait à plus de problèmes à l’avenir », selon le journal le Times of Malta.

Pour sa part M.Abusahmen a dit « nous ne pourrons pas accepter l’intervention étrangère contre la volonté du peuple libyen », se référant à l’accord soutenu par l’ONU.

Carte de la Libye actuelle (source: liberation.fr)

Carte de la Libye actuelle (source: liberation.fr)

La Libye a été dans le chaos depuis le renversement en 2011 du colonel Mouammar Kadhafi.

Au milieu de la tourmente le pays est devenu un important point de départ pour quelques-uns des milliers de migrants voyageant en Europe.

On se préoccupe aussi à l’échelle internationale que l’Etat islamique profite de l’instabilité du pays pour s’étendre à l’intérieur de la Libye.

 

Libye: les factions acceptent de signer l’accord d’unité nationale

[Par Sirine AMARI]

Les deux grands groupes du pays se sont mis d’accord sur la date pour signer le texte concernant l’unité nationale du gouvernement, lors de la réunion de l’ONU tenue en Tunisie.

Les factions libyennes acceptent de signer l'accord (source: aljazeera.net)

Les factions libyennes acceptent de signer l’accord (source: aljazeera.net)

Lors de la réunion des nations unies, les factions rivales en Libye ont accepté de signer l’accord de l’unité nationale soutenue par le gouvernement, après de nombreux mois de négociations. L’envoyé spécial de l’ONU pour la Libye l’a annoncé à Tunis.

Vendredi dernier, dans la capitale tunisienne, au cours d’une réunion de l’ONU sur le dialogue politique libyen, Martin Kobler, un diplomate allemand et représentant de l’ONU, a déclaré: «Je suis très heureux d’avoir obtenu cet accord; je suis convaincu que la souffrance humaine doit se terminer en Libye». L’accord devrait être signé le 16 Décembre.

«Ceux qui acceptent de signer doivent placer l’intérêt du peuple libyen au-dessus de leurs intérêts personnels», a déclaré Kobler, ajoutant que «de nombreux problèmes demeurent, mais ceux-ci doivent être résolus par le gouvernement en place . Les gouvernements sont là pour ça».

La Libye a actuellement deux parlements et gouvernements rivaux: le Congrès général national basé sur Tripoli et la Maison reconnue par l’ONU des représentants à Tobrouk.

Le conflit entre les deux puissantes factions a éclaté il y a plus d’un an quand les gouvernements rivaux ont été mis en place, dans une bataille, pour le contrôle de la nation d’Afrique du Nord riche en pétrole.