Les Chrétiens et la politique

Aucun sujet n’est aussi populaire dans les « démocratures » mais aussi dénaturé dans sa présentation que celle qui lie le Chrétien à la politique. Plancher sur cette question exige préalablement, de définir la politique et la place de l’Homme au milieu de tous les êtres.

Politique vient du grec « politikos », le suffixe « ikos » montre une relation, donc « politikos » est ce qui est en relation avec « polis », mot grec signifiant cité.

La politique c’est les affaires qui sont en relation avec la ville, ce sont les lois, les règles de conduite données aux citoyens pour la bonne marche de la cité, de la province, du pays et entre les pays. La politique, comme le pense plus d’une personne notamment, Socrate et Aristote qui l’assimile à « la science souveraine entre toutes », est donc l’art de gouverner.

L’art de gouverner

La théorie de Charles Darwin sur l’évolutionnisme, est confronté à des critiques pour n’avoir pu démontrer l’origine des premiers éléments qui ont fusionnés pour évoluer.

Cependant elle a de commun avec le Christianisme, la supériorité de l’Homme sur tous les êtres par son intelligence et la conscience. Selon le plus grand best seller de tous les temps, dès le commencement, Yahvé créa l’Homme pour gouverner (Genèse 1:26-29; Psaumes 115:16). Il le dota des capacités crâniennes (1200-1600 cc, 1,3- 1,4kg, 100.000 milliards de neurones) ayant des fonctionnalités dont les propriétés de certains centres du cerveau le différencie des autres êtres qui agissent par l’instinct ou la photosynthèse.

Cette intelligence qui le distingue de tous les êtres, lui donne, la faculté de conception, d’analyses, d’organisation et de délibération à l’image de son Créateur.

Un Chrétien peut-il faire de la politique ?

Cette question trouve sa réponse qu’en démocratie, dans le Coran et dans la Bible. La démocratie prend ses origines au Vè siècle avant Jésus Christ, dans certaines cités comme Athènes.

La Démocratie est la gouvernante par le peuple. Celle ci s’est imposé au fur et à mesure sur la planète terre, au gré des guerres, des traités et révolutions qui ont secoué le monde occidental.


Toute action de participation ou d’opposition à la gouvernante d’un pays consiste à faire de la politique


Ces derniers temps, les dictateurs souvent agacés par la prise de position des chrétiens tels en République Démocratique du Congo, au Togo, au Congo- Brazzaville, n’hésitent pas de renvoyer les chrétiens à se contenter de l’évangélisation et à la cure d’âme.

Prétexte, le chrétien est censé exercer son pouvoir en théocratie donc ne peut faire la politique . Faux !

Implication des Chrétiens dans la vie politique

L’époque du moyen-âge a été dirigé par l’Eglise. Le pape comme les évêques étaient aux commandes des politiques pendant ce règne de 1000 ans. C’est un secret de polichinel, toute action de participation ou d’opposition à la gouvernante d’un pays consiste à faire de la politique.

Les chrétiens, Grecs et Romains par exemple ont été mêlés à la politique par le fait de se constituer en ecclésia (assemblée). Le Concile Vatican II dans la Constitution Gaudium et Spes (SS 75,5) encourage les chrétiens à prendre une part active dans la politique quand il déclare:

« Tous les chrétiens doivent prendre conscience du rôle particulier et propre qui leur échoit dans la communauté politique: ils sont tenus à donner l’exemple en développant en eux le sens des responsabilités et du dévouement au bien commun » en sus, depuis toujours le Vatican accrédite les ambassadeurs et plénipotentiaires dans différents Etats.

Les protestants par ailleurs sont plus ou moins discrets en politique même quand ils pullulent dans certains services de renseignements à travers le monde et cabinets des chefs des Etats le cas de :

  • Martin Luther King qui a marqué l’histoire de l’humanité par sa lutte non violente du racisme aux U.S.A. ;
  • de l’Évangéliste hors pair, Billy Graham  » l’Homme du Réveil  » qui a été longtemps Conseiller de plusieurs présidents américains ;
  • le «lobby chrétien» qui fait de temps à autre basculer les votes au Brésil, aux U.S.A et dans plusieurs grandes démocraties ;
  • la déclaration d’indépendance des USA fait directement référence à Dieu et, le locataire de la Maison blanche prête serment sur la Bible;
  • la constitution française prone la laicité et les protestants en sont des fervents défenseurs, etc.

Autant d’exemples éloquents de politiques.

Les chrétiens font de la politique 

Il existe aucun tabou pour des chrétiens d’occuper des hautes fonctions dans l’administration, judiciaire, militaire etc.

D’ailleurs, la Bible nous donne des exemples précis sur la politique :

  • Joseph premier ministre en Egypte ( Gn 41: 14 -39) ;
  • David deuxième roi d’Israël et Juda, personnage central pour les chrétiens, musulmans et juifs (Premier et Deuxième livres de Samuel, Premier livre des Rois) ;
  • l’engagement de Daniel à la cour babylonienne ( dès 605 et sous l’autorité perse 539 av J.C. ) ;
  • Moise gérait tout un peuple en exile; des chrétiens ont été visibles aussi dans l’entourage proche de l’empereur César (Ph 4.22).
  • Hérode a fait mourir des enfants pour tuer un rival potentiel.

Quand Jésus est entré dans son ministère, il a parlé contre les autorités politiques et religieuses de l’époque et attiré leur hostilité.

Luther a comparu devant les plus hautes autorités civiles et religieuses à la Diète de Worms, il a reçu la protection de princes et de nobles et le choix de la religion a souvent dépendu du choix du prince de cette région suivant l’adage d’Augsbourg «tel prince, telle religion».

Calvin, pour sa part, a quasiment reçu le pouvoir à Genève et a voulu régenter la vie des Genevois.

Les colons anglais en Amérique avaient fui les persécutions religieuses (et politiques) en Angleterre; ils ont créé des colonies à eux en Amérique.

« Le fait de vivre sur terre comme citoyens des cieux fait des chrétiens, des ambassadeurs d’un royaume étranger et confère donc aux chrétiens une fonction politique » Lettre à Diogène.

La politique influe sur tous les domaines de la vie. Les chrétiens ont l’obligation de s’impliquer dans la politique pour faire la promotion de lois qui sont conformes à la Parole de Dieu pour l’honorer et pour notre propre avantage.

Les chrétiens doivent agir partout et ne doivent pas accepter que tout soit décidé a leur place dans les hauts lieux tels, le parlemement et autres. L’inverse, c’est d’accepter subir quelque fois des projets abject batit par des occultistes.

Cependant, il est important pour des chrétiens engagés dans cette voie sinueuse et très glissant de reconfrmer leur appel par le Seigneur pour éviter de clouer à nouveau Jesus Christ sur le bois . I Cor 10:31

Ghys Fortuné BEMBA DOMBE

D’autres articles sur l’Afrique