Un homme de consensus pour une Mauritanie plurielle

[PORTRAIT] Né le 12 janvier 1965 à Rosso, Biram Dah Abeid réalise de brillantes études en histoire et du droit à l’université Nouakchott à Cheikh anta Diop de Dakar, puis il oriente sa thése sur la question de l’esclavage. Déjà au lycée, certains de ses promotionnaires le décrive comme un homme du refus face à l’injustice qui a toujours défendu les plus faibles.

En Mauritanie, enfermer les mineurs en prison est un business

[DROITS DE L’ENFANCE] C’est un véritable business. Pourtant ces prisons sont financées par l’Union Européenne et par des ONG. Ainsi, un centre d’accueil pour l’insertion des enfants en conflit avec la loi a été construit. Ce centre est financé à hauteur d’1 million d’euros par l’Union Européenne et l’ONG suisse Terre des Hommes. L’Etat mauritanien ayant octroyé le terrain.

Guiti News : une levée de fonds pour un média indépendant, collectif et collaboratif

[CROWNFUNDING] La diversité des profils des personnes qui formeront la rédaction est l’une des nombreuses plus-values de ce journal en ligne. Il a pour ambition de faire travailler de jeunes journalistes français et des journalistes en exil sur des projets de reportages communs.

Le « vivre ensemble » est une bonne idée… mal comprise !

[BILLET D’HUMEUR] Du beau discours, de belles intentions et de sympathiques élans accompagnent ladite expression dont on ne sait néanmoins pas toujours le sens réel.Ensemble… ou seulement « côte à côte ». « Le vivre ensemble » c’est plutôt une idée séduisante mais voilà… on se trompe souvent quant à sa signification : ce n’est pas une simple proximité, une cohabitation où chacun vivrait côté à côte, chacun dans sa cage avec ses habitudes, sa langue et ses coutumes.

République Démocratique du Congo : élections, sondages contradictoires, incertitudes

[ÉLÉCTIONS 2018] Ce n’est pas tout. L’atmosphère est également empoisonnée par la guerre des sondages. Les chiffres qu’ils donnent sont plutôt une simple « vue de l’esprit », loin de toute interprétation qu’exige la rigueur scientifique dans ce domaine. Ainsi, occasionnent-ils souvent de violentes discutions, aboutissant à de vraies bagarres rangées entre partisans des deux camps adverses.

Manifestation contre l’esclavage en Mauritanie violemment réprimée

[LUTTE CONTRE L’ESCLAVAGE] « Aujourdhui plusieurs militants ont été gravement blessés, battus sauvagement par des policiers armés jusqu’aux dents et ayant pour ordre de casser les militants pacifiques. Des blessés graves, victimes de tabassage violent à coups de matraques, de godasses sur toutes les parties du corps. »

Prison sans jugement pour le partage d’une publication Facebook

[CENSURE] Eddie Armel Kouassi, 20 ans, étudiant et cyber activiste fait désormais partie des pensionnaire de la plus grande prison civile de Côte d’Ivoire, la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). Les autorités ivoiriennes lui reprochent d’avoir traité le Président Alassane Ouattara et Fabrice Sawegnon, le candidat malheureux a la mairie, d’étrangers.