Le guide du réfugié

Mardi 23 janvier, Amnesty international France présentait la sortie du « Guide du réfugié » dans ses locaux du boulevard de la chapelle.

Le « guide du réfugié » est le fruit du travail d’un an et demi des associations «Welcome» et du «Cos» qui accompagnent ou hébergent les réfugiés. Ce guide est une initiative d’Anne Rouffi (intervenante sociale). 

Le guide s’adresse uniquement aux personnes ayant obtenu le statut de réfugié. Il permet d’accompagner et d’aider ces derniers à travers des problématiques comme l’état civil, les aides financières, le logement….

Il comporte également une partie en bande dessinée, crée par Camille et Christophe Dabitch qui est «le complément humain.»

Le guide du réfugié s’est aussi la participation de deux réfugiés, qui, à travers leurs expériences, ont souhaité apporté leur vision des choses, participer à sa création et surtout s’exprimer sur leur approche personnelle de l’intégration. Le guide est traduit en quatre langues (Anglais, Français, Arabe et Russe) dans sa version internet et uniquement en Anglais et en Français pour sa version papier. Une version pour les smartphones est aussi disponible.

La création de ce guide reflète la volonté de ses créateurs de donner une certaine autonomie aux réfugiés, en leur indiquant des liens utiles ou des contacts classés par régions.

Cette initiative a été financé à 90% par des dons privés (deux mécènes qui ont souhaité rester anonymes et le conseil départemental de Gironde).

Ahmed Al Kubati, réfugié yéménite, a participé à l’élaboration de ce guide. Il se dit  » Très ému par ce projet, j’ai moi-même connu des problèmes avec mes démarches administratives et je pense que ce guide sera très utile pour les futurs réfugiés. Si j’en avais bénéficié à l’époque, cela m’aurait beaucoup aidé. »

Concernant son avenir : « Je viens de finir un CDD  dans un laboratoire et je rejoins à nouveau le monde associatif donc je gère entre ma vie privée et le domaine social « .

Ce Guide du réfugié vise à faciliter efficacement l’accompagnement des réfugiés dans leurs démarches administratives et personnelles après l’obtention de leur statut. Les différents contacts leur permettent de savoir à qui  s’adresser et ne pas se retrouver seuls pour faire face à cette nouvelle vie qui les attend.