dans ,  par

En Mauritanie, Aziz berne le monde : la lutte contre le terrorisme excuse tout !

Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz critique l’opposition et nie l’esclavage en Libye. Cette absence de volonté politique pour éradiquer ce fléau qu’est l’esclavage où selon nos sources 43.000 personnes sont réduites en esclavage, ce qui représente 1% de la population en Mauritanie selon Libération, est du à ses actions contre le terrorisme.

Lors d’un entretien sur la chaîne France 24, le Président Aziz s’est moqué ouvertement de l’opposition en réaffirmant qu’il ne briguera pas un troisième pour gifler ces détracteurs.

Dans le domaine de la justice

Selon l’homme fort de Nouakchott, la justice règne. C’est oublié un peu vite un jeune bloggeur qui est actuellement en Mauritanie où il est maintenu en résidence surveillée. Ou le cas de l’ex sénateur Oud Ghada détenu de manière arbitraire selon l’ONU.

La justice fait son travail clame le Président Aziz !

Selon ses opposants, le Président n’a pas encore digéré le refus des 33 sénateurs qui ont voté contre les reformes au sujet de la Constitution, la suppression du Sénat… Les sénateurs ont poussé le Président dans ses derniers retranchements, du coup cette loi est passée par voie référendaire malgré les critiques de l’opposition dite radicale.

Le Président Aziz de Mauritanie accuse la France d’avoir créé le chaos en Libye

De façon plus nuancer, le Rais accuse la France d’être à l’origine de la destruction de la Libye et d’être donc responsable de la situation qui favorise l’esclavage. Abordant la question sur la force commune autour du G5 au Sahel soutenu par le gouvernement français, il se dit allié pour éradiquer les djihadistes dans cette zone.

Le Président Aziz comme ses paires a demandé une importante aide financière pour maintenir les soldats dans ces zones à très fortes tensions. La communauté internationale est sous l’influence du Président de la Mauritanie puisque le monde est en guerre contre le terrorisme, ce qui excuse les formes d’autoritarisme que le pouvoir exerce.

Au Mali ou au Niger, les djihadistes ont frappé fort en faisant des morts et des blessés. Cette organisation sous régionale dépendante de  l’occident a du mal à faire face groupe islamique dans la zone Sahel.

Un Président Aziz très à l’aise

Le Président Aziz était très à l’aise dans ses réponses, il semble déjà prêt pour les échéances électorales en septembre en Mauritanie. La visite du Président Macron les 2 et 3 juillet en Mauritanie renforce cette impression de légitimité et d’être l’interlocuteur privilégié au vu de l’importance de la Mauritanie dans la lutte contre le terrorisme.

Comme l’ont dit nos confrères du magazine Jeune Afrique : « En marge du 31ème sommet de l’Union africaine, le chef de l’État français a entièrement axé sa visite officielle à Nouakchott, du 2 au 3 juillet, sur les questions sécuritaires. »

Avec l’organisation du Sommet Africain, la Mauritanie a une bonne image au niveau sous régionale et internationale. La visite de Macron renforce cette légitimité. Oui à la lutte contre le terrorisme même lorsque les graves violations des droits humains persistent encore en Mauritanie. Le général De Gaule avait raison de dire que « les pays n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts ». 

EN SAVOIR PLUS SUR CE THÈME

Semaine des ambassadeurs : le regard de la diplomatie sur le terrorisme

[Par Johanna GALIS] Le 30 août dernier a eu lieu la journée portes ouvertes de la Semaine des Ambassadeurs, rue de la Convention à Paris. L’une des conférences proposées abordait le thème de la sécurité des pays, quand leur stabilité est mise en danger par des attaques terroristes. Quelles armes diplomatiques utiliser contre le terrorisme ? […]

Je ne suis pas un arabe

[Par Mourad HAMMAMI] Je ne suis pas un arabe ! Mes respects pour les vrais arabes ! Pas question de laisser les « cerveaux » du chaos ériger l’islam en une identité. L’Islam est une religion et ne doit en aucun cas être une identité. Dieu n’est pas arabe ! Dieu n’a pas ordonné d’appliquer un Etat […]

Paris, recueillement sur la Place de la République

[Par Mourad HAMMAMI] Dans la rue du Château d’Eau donnant accès directement à la Place de la République à Paris, à la place du menu du jour écrit sur un tableau et posé sur le trottoir, un propriétaire d’un restaurant a écrit un message de condoléances et de compassion pour les familles des victimes de […]

Terrorisme : Boko Haram pris en chasse ?

[Par Jean-Jules LEMA LANDU] L’Afrique, à travers l’Union africaine (UA), vient de décider de neutraliser la secte islamiste Boko Haram. Né, au nord-est du Nigeria, en 2000, ce monstre a déjà massacré, depuis 2009, plus de 13 000 personnes. Non sans ambitionner, à l’heure qu’il est, d’étendre son influence dans les pays voisins du Nigeria. […]