Eunice Zunon : la prof de l’humour ivoirien

Cette frêle jeune fille de moins de trente ans s’est positionnée dans le milieu de l’humour ivoirien, voir africain. Ses vidéos parodient des stars du show-biz et de la politique. Elles récoltent de très nombreuses vues sur les réseaux sociaux. Lucarne sur un talent prometteur.

Née dans la commune de Yopougon il y a plus de 20 ans, Eunice Zunon est désormais presqu’incontournable dans la vidéosphère ivoirienne.

Début 2017, une parodie de l’actrice américaine Tiffany Amber Thiessen la propulse dans le cercle envié des faiseurs de vidéos les plus suivis sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire.

De sa voix fluette à fort accent bété (ethnie du centre-ouest ivoirien), Eunice à travers ses très courtes vidéos (4 minutes) rectifie les erreurs de prononciation et de langage de divers acteurs en vue sur la planète.

Si ses cibles favorites sont les stars ivoiriennes du « coupé-décalé » tel que Dj Arafat et Debordo Likunfa, elle « attaque » aussi les politiques et d’autres stars.

La tête sur les épaules et rêvant des meilleures scènes du monde, Eunice construit sa carrière. Son remarquable passage au « parlement du rire » le podium de la chaine « Canal Plus » du baromètre de l’humour africain, animé par le comédien Mamane chroniqueur entre autres à RFI.

Pas du goût de tout le monde

Les vidéos d’Eunice sont certes prisées mais ne font pas l’unanimité.

Elle a été souvent prise à partie pour ses parodies. Elle a été contrainte à des excuses publiques à Asalf’o le lead vocal du groupe Magic System après l’avoir, brocardé dans l’une de ses sorties quasi-quotidienne.

Un de ses collègues, humouriste, qu’elle avait descendu dans une vidéo l’a tancé vertement en retour à travers une réplique filmée, la menaçant avec humour de lui faire une démonstration de sa virilité en comparaison de son érudition.

Des blagues et comportements machos, Eunice Zunon les affronte au quotidien. Pour elle cela constitue une sorte de booster pour lui permettre d’avancer.

« Aucun humouriste ne fait l’unanimité, si vous finissez une vidéo et qu’il n’y a que des félicitations, remettez-vous en cause ! » lance t-elle dans un éclat de rire juvénile.

Celle qui apprécie bien les vidéos de l’humoriste française Anne-Sophie Bajon dite La Bajon, est certaine de tenir le bon bout et de faire partie des talents prometteurs de l’humour africain. Sa grande fierté c’est d’être reconnue comme telle par ses pairs qui lui ont donné une place de choix au sein de l’association des humoristes ivoiriens.

dans    par 

EN SAVOIR PLUS SUR CE THÈME

Alizée Gau met en vedette « les Porteurs de Paix »

[EXPOSITION] Que font les peuples après la guerre ? La journaliste Alizée Gau s’est interrogée. Rédactrice et photographe, elle s’est rendue sur le terrain pour trouver la réponse. Résultat : une exposition itinérante intitulée « Tales of the afterwar », des articles et des projections commentées.

#marenostrum : l’art comme résistance

[EXPOSITION] Le mardi 16 octobre à partir de 18 heures, la MDJ vous invite au vernissage de l’exposition #marenostrum d’Haude Bernabé à l’église Sainte Merry, avec le soutien de La Fondation Villa Seurat pour l’Art Contemporain dans le cadre de Voir et Dire. Cette exposition aura lieu jusqu’au 16 novembre, elle est gratuite et ouverte à tous. Pour mieux comprendre les sens de l’exposition, la Maison des journalistes est allé à la rencontre de sa créatrice, Haude Bernabé.

Festival AMERICA : une autre façon d’aborder la question des migrants

[FESTIVAL CINÉMA] Plusieurs dizaines d’écrivains venus principalement de l’Amérique du Nord, mais aussi du Mexique, Cuba, d’Haïti et des Etats-Unis, se sont succédés à la scène des différentes salles de Vincennes, lors du festival America, qui a eu lieu du 20 au 23 septembre.

15 bonnes raisons de venir au festival de cinéma de Douarnenez

[CULTURE & CONGO] Pendant le festival, cinq expositions sont organisées au centre ville de Douarnenez. Les artistes ont exposé des photos, des sculptures, des dessins et une mystérieuse exposition. Cette exposition est l’oeuvre d’Emmanuel Botalatala « Ministre des poubelles » qui vient de la République Démocratique du Congo.

Fable d’été : le loup n’avait pas tout compris 

[FABLE] C’est le temps des vacances, je me dépayse et te dédie cette fabulette écrite de ma propre patte pour te distraire un peu. Feuilletant le grand livre qu’une amie très proche lisait lorsqu’elle était enfant (éditions Fabbri, illustrations de Cremonini), j’ai été submergé par l’idée un peu mégalo (faut bien le dire) de poursuivre l’œuvre du fameux fabuliste français en publiant, moi aussi, une fable, laquelle serait dotée d’une morale, comme il se doit, vois-tu… La voici donc.