Copyright © UNAMA / Fardin Waez-Afghanistan

Afghanistan : dans une province d’1,5 millions d’habitants, aucune femme journaliste 

En l’honneur de la journée internationale pour les droits des femmes ce vendredi 8 mars 2019, la MDJ vous propose exceptionnellement la traduction d’un article du média Pajhwok Afghan News. « Il n’y a pas de femme journaliste dans la province du sud-est de Khost sur 1,5 million d’habitants, ont annoncé mercredi 6 mars des responsables. » Au-delà de ce constat, pourquoi aucune rédaction (pourtant nombreuse), n’a de femme journaliste?

« La radio-télévision publique afghane est l’une des cinq chaînes de télévision qui produisent leurs programmes dans la province de Khost, en plus d’une douzaine de radios, mais aucune n’a de journaliste femme.

Les militantes de la société civile et les représentants des médias estiment que les restrictions culturelles, la discrimination fondée sur le sexe et le manque de soutien de la famille empêchent les femmes de travailler dans les médias.

Selon eux, les problèmes des femmes à Khost demeurent sans réponse car il n’ya pas de journaliste féminine pour faire valoir leur sort.

Palwasha, directrice du département Genre de l’Université Sheikh Zayed, a déclaré lors d’une réunion à Khost City que la plupart des femmes et des filles instruites étaient intéressées par le travail dans les médias, mais qu’une culture inappropriée les en empêchait. Elle a déclaré:

« Les femmes représentent la moitié de notre société, elles font face à de nombreux problèmes spécifiques, c’est à dire des problèmes que les hommes ne peuvent pas traiter. »

Amanullah Haqmal, directrice d’une radio locale, Ghag, a déclaré à Pajhwok Afghan News qu’outre les barrières culturelles, c’est le manque d’éducation des femmes dans cette région d’Afghanistanqui contribue à la pénurie de femmes journalistes dans la province.

Amanullah Haqmal a ajouté que si le gouvernement et les organisations non gouvernementales mettaient en place des programmes de formation pour les femmes journalistes, cette initiative aiderait à résoudre le problème.

Saifullah Hayat, responsable du Comité de la sécurité des journalistes pour la zone sud-est, a également confirmé qu’il n’y avait aucune journaliste féminine à Khost et a exhorté les responsables locaux et les familles à laisser leurs femmes travailler avec confiance dans le secteur des médias. »

Source : Pajhwok Afghan News

De nombreux médias existent en Afghanistan, les journalistes y sont d’ailleurs souvent pris pour cible. Pour preuve, le triste record de journalistes tués en 2018 à travers le monde revient à l’Afghanistan. 

EN SAVOIR PLUS SUR CE THÈME

2019 – La liste des 10 journalistes et collaborateurs tués en Afghanistan

Selon l’association NAI – Supporting Open Media in Afghanistan, en 2019, 10 journalistes et professionnels des médias ont été tués et 21 blessés. Il y a aussi 115 cas de violence enregistrés par la NAI contre des journalistes, notamment: assassinat, enroulé, roué de coups, menaces, insulte, arrestations de courte durée, enlèvement, attaque contre des médias et manque d’accès à l’information en 2019 dans le pays.

Parallèlement, Reporters sans frontières (RSF) a reconnu dans son rapport annuel que l’Afghanistan était le troisième pays dangereux pour les journalistes en 2019 dans le monde mais en ne recenssant la mort que de six journalistes et travailleurs des médias.

Les talibans et l’État islamique (EI) sont très impliqués dans ces attaques contre le journalisme et le personnel des médias en Afghanistan. ils ont visé le journaliste dans le but de faire taire la liberté de la presse et sans peur.

Qui sont les victimes?

Le premier décès d’un journaliste en 2019 s’est passé en Afghanistan

Le premier décès d’un journaliste en 2019 dans le monde en 2019 a été enregistré en Afghanistan. Javid Noori, 27 ans, fut la première victime des crimes contre les journalistes. 

Nom: Javid Noori

Travail: Citizen-journalist pour Radio Neshat

Comment ? Meurtre

Par qui ? Taliban

Où ? Province de Farah

Quand ? 5 Janvier 2019

Nom: Rahimullah Rahmani

Travail: Presentateur à Hamsada Radio

Comment ? Meurtre

Par qui ? Inconnu

Où ? Ville de Taliqan dans la province de Takhar

Quand ? 5 février 2019

Nom: Shafiq Aria

Travail: reporteur à Hamsada Radio

Comment ? Meurtre

Par qui ? Inconnu

Où ? Ville de Taliqan dans la province de Takhar

Date: 5 février 2019

Nom: Sultan Mahmoud Khirkhwa

Travail: journaliste à Zhman TV channel

Comment ? Meurtre

Par qui ? ISIS (=Daesh)

Où ? Khost City

Date: 15 mars 2019

Nom: Meena Mangal

Travail: présentatrice des journaux d’information à la télévision Lemar TV

Comment ? Meurtre

Par qui ? Des hommes armés inconnus

Où ? Kabul

Quand ? 11 mai 2019

Nom : Sakhi Baluch           

Travail : Technicien de State TV

Comment ? Meurtre

Par qui ? Un inconnu

Où ? Trinkut, province de Zabul

Date: 12 juin 2019

Nom : Abdul Raouf Emalzai

Travail : Fixeur, accompagnateur et sécurité pour Shamshad TV

Comment ? Meurtre

Par qui ? Taliban

Où ? Kabul

Date: 1 Juillet 2019

Nom: Nader Shah Sahibzada

Travail: Présentateur et producteur à la radio « Voice of Gardiz »

Comment ? Meurtre

Par qui ? Des inconnus

Où ? Gardiz dans la province de Paktia

Date: 13 juillet 2019

Nom: Abdul Hamid Hotaki

Travail: présentateur à Hewad Radio

Comment ? Sauter dans une mine

Par qui ? Taliban

Où ? Province de Kandahar

Date: 25 septembre 2019

Nom: Waheed Mujda

Travail : écrivain, rédacteur et analyste politique

Comment ? Assassinat

Par qui ? Des inconnus armés 

Où ? Kabul

Quand ? 20 novembre 2019

berny mugisha

Articles d’Hafiz Ahmad Miakhel